• Code :02
  • Address: Immaculée-Conception , Port-Louis
  • Tel: 208-8877
  • Fax:
  • Juice number: 57000002

Etape 1

Pour contribuer à l’autofinancement , veuillez remplir la fiche d’engagement et pour ceux qui contribuent par virement bancaire, il faut aussi remplir la fiche “Ordre de transfert bancaire” et les envoyer au Secrétariat de la Paroisse.

Vous pouvez aussi numériser la fiche d’engagement dûment remplie et envoyer par courriel à la paroisse.

Comment pouvez-vous nous aider?

Par votre engagement à donner financièrement dans la durée ou à donner de votre temps pour une période déterminée.

Situation Geographique

L’Eglise se trouve à l’angle des rues St Georges et Mère Barthelemy.

Bref Historique

1845 : Arrivée du prêtre belge, Xavier Masuy qui devient l’apôtre de la bourgeoisie mauricienne. Il avait, à un degré étonnant, le don de l’éloquence « qui émeut, qui convainc, qui obtient », comme l’a souligné Mgr A. Nagapen dans son livre : « La Fondation du Diocèse de Port-Louis 1847». Co-fondateur avec Mère Marie-Augustine de la Congrégation de Notre-Dame-du-Bon-et-Perpétuel-Secours, il a été de 1852-1880 le premier curé de la paroisse, pour laquelle il s’est tant dévoué.

1851 : Mère Marie-Augustine installe les religieuses de la communauté mauricienne naissante sur l’emplacement de l’église actuelle.

L’abbé Masuy, protecteur de l’institut naissant, obtient du Comité l’emménagement par la communauté d’un des 3 immeubles de la rue

des Créoles (aujourd’hui, rue Mère-Barthélemy). Une chambre du couvent est transformée en oratoire.

Le 25 janvier 1851 : L’abbé Xavier Masuy y célèbre la messe pour la première fois et place le Saint-Sacrement dans le tabernacle. La minuscule chapelle du 25 janvier 1851 qui a servi  jusqu’en 1853 s’est épanouie, quelques années plus tard, en une magnifique église paroissiale.

1858 : Mgr Collier scinde en deux la paroisse de la Cathédrale et fonde celle de l’Immaculée-Conception.

8 décembre 1858 : Première messe chantée sur l’emplacement du nouveau sanctuaire.

15 août 1859 : Un édifice en bois qui a servi pendant presque un demi-siècle est ouvert au culte. Entretemps, l’abbé Masuy commence autour de la chapelle la vaste église en pierre actuelle, mais rencontre beaucoup d’obstacles de tous genres. Il meurt en 1880, sans réaliser son rêve: des murs tronqués s’élèvent hors du sol.

1892 : La chapelle paroissiale s’écroule avec le sinistre cyclone qui sème la mort à Port-Louis. Le bâtiment, relevé sur le champ, est à nouveau livré au culte. Paul Ivanoff Manuel (1858-1920), architecte et constructeur d’expérience travaille d’arrache-pied et livre à la paroisse un impressionnant monument en pierre de basalte gris.

8 décembre 1901 : La spacieuse église en pierres de taille est inaugurée, quoiqu’encore inachevée, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Construction de la salle-d’oeuvre

1923 : La paroisse organise une kermesse dans les locaux de l’Union Catholique. Les recettes et les dons se montent à 8725 roupies. Ainsi est financée la construction d’une spacieuse salle-d’oeuvre qui fait pendant à la sacristie.

1923 : Quatorze donateurs souscrivent chacun une station du nouveau chemin de croix de conception artistique qui enrichit l’intérieur.

1927 : Le Cénotaphe du Père Dufay: un monument funèbre à sa mémoire du Père Dufay « mort en brave et en prêtre » lors du meurtrier naufrage de La Cigale.

15 août 1940 : Inauguration de Monument de Marie-Reine-de-la-Paix qui est devenu un haut-lieu des grandes manifestations du Diocèse de Port-Louis.

28 avril 1954 : Inauguration du Centre Social réalisé par Mgr. Jacques Giraud comme hall de rencontre pour employeurs et employés, comme salle d’études pour travailleurs et comme lieu de saine recréation.

Le 28 février 1962 : Avec le cyclone Jenny, la toiture de l’église s’effondre. L’intérieur de la nef offre un désolant spectacle de fers tordus et de décombres amoncelés. « Toutefois, encore qu’atterrés par la scène lugubre des ravages de l’ouragan, les paroissiens ne cèdent point à l’accablement. Ils lèvent les yeux vers le pignon de la façade. Au milieu de la dévastation, inexplicablement, en équilibre au faîte de son gable de pierre, la statue de fonte de l’Immaculée Conception, continue de trôner sur son sanctuaire et étend ses bras maternels sur sa paroisse. »

De 1973-1976 : Lors des troubles raciaux, syndicaux et politiques, le Centre Social de Marie-Reine-de-la-Paix accueille des reunions syndicales aussi bien que des rassemblements politiques. Après la levee de l’état d’urgence, le Centre continue son rôle de « poumon de Port-Louis. »

Août 1983 : Inauguration de l’église de l’Immaculée-Conception restaurée.

Services offerts par la paroisse

  • Scouts
  • ZVZ
  • Lacaz Bethani

Employés

La paroisse emploie 5 personnes à temps plein pour le bon fonctionnement de la paroisse.

Autofinancement

Mme Denise Ah Kong

Responsabilité de l'équipe l'Autofinancement

CONSCIENTISATION DE TOUS LES BAPTISÉS

Chers Baptisés,

Le saviez-vous?

L’Eglise vit de nos dons. Elle accomplit sa mission grâce à notre générosité.
Annoncer l’évangile, célébrer le Christ et servir la société et chacun de ses baptisés entrainent beaucoup de dépenses.

Pour faire face à ces dépenses l’Eglise demande à chacun d’entre nous, de nous engager, dans la durée, pour la soutenir financièrement, à travers l’autofinancement.

Quel que soit le don, c’est le geste qui compte. Il n’y a pas de petits dons, l’important est que chaque baptisé contribue régulièrement à l’autofinancement paroissial.

Ce n'est pas seulement l'équipe de l'Autofinancement qui a la responsabilité de conscientiser les baptisés, mais c’est aussi à chacun d’entre nous de le faire : dans notre famille, parmi nos amis, nos voisins et nos connaissances.

L’expérience montre que, plus les paroissiens sont engagés, plus la paroisse est vivante et peut offrir plusieurs services aux fidèles.

Merci pour votre Coup de Pouce.

Projets phare

  • La paroisse entreprend actuellement de gros travaux de réparation :
  • Le toit de l’église
  • Les vitraux
  • L’electricité

Budget de Fonctionnement 2017

Les frais pastoraux comprennent les frais pour les services suivants: La liturgie, la catéchèse et les services caritatifs.

Les recettes de la paroisse, provenant essentiellement de la contribution des fidèles, nous ont permis de couvrir les dépenses courantes : salaires des employés, frais pastoraux, entretien des bâtiments et autres dépenses.
Grace à la générosité des fidèles les recettes de cette année nous permettent de faire face aux dépenses capitales et aussi d’épargner en vue des projets de la paroisse.

Réalisations

Au début de l’année des réparations ont été effectuées à la cure, le vieux bâtiment en bois.