• Code :21
  • Address: Notre-Dame-des-Anges , Mahébourg
  • Tel: 631-9520
  • Fax: 631-2324
  • Juice number: 57000021

Etape 1

Pour contribuer à l’autofinancement , veuillez remplir la fiche d’engagement et pour ceux qui contribuent par virement bancaire, il faut aussi remplir la fiche “Ordre de transfert bancaire” et les envoyer au Secrétariat de la Paroisse.

Vous pouvez aussi numériser la fiche d’engagement dûment remplie et envoyer par courriel à la paroisse.

Comment pouvez-vous nous aider?

Par votre engagement dans la durée à donner financièrement ou à donner de votre temps pour une période déterminée.

Situation Geographique

Bref Historique

1841 : Dès que Mgr. Collier assume ses fonctions de vicaire apostolique, il s’intéresse à la vie religieuse de la paroisse de Grand-Port où vivaient de nombreux Anglais qui assuraient l’administration britannique dans le pays. Un nouvel emplacement est choisi pour la nouvelle église à construire. Le couple K/Vern offre au diocèse trois arpents de leur propriété.

La nouvelle église dont la construction commence est « une monumentale oeuvre d’art …Concernant l’aspect architectural, technique et artistique l’église de Mahébourg profita de la collaboration de celle de Poudre-d’Or. En cette année 1845, le sanctuaire de Sainte-Philomène était en pleine construction. Il servit de prototype à Notre-Dame, Mahébourg. Pour les matériaux, autant que pour le plan, le sanctuaire s’inspira du sanctuaire du nord-est. D’ailleurs, ce furent les mêmes professionnels – ou presque – qui réalisèrent les deux lieux de culte. Leurs édifices présentent tant de similitudes qu’ils se dressent dans le ciel de Maurice telles deux églises soeurs. Encore que les procédés architecturaux de Notre-Dame comportent plus d’élégance et de raffinement que ceux de Sainte Philomène. »

15 août 1849 : L’Église Notre-Dame à Mahébourg est inaugurée puis consacrée par Mgr W B. A. Collier o.s.b.

1857: Le presbytère est terminé, les bois de l’ancienne chapelle démontée ayant servi pour la construction en 1857. Plusieurs congrégations religieuses s’installent dans la paroisse pour assurer l’éducation des jeunes et l’encadrement des plus pauvres. Les dégâts du cyclone 1892 furent importants dans le Sud.

1906 : Démembrement de la paroisse de Notre-Dame de Mahébourg qui conserve les chapelles de Vieux-Grand-Port, de Grand-Sable et de Cent-Gaulettes.

1938 : Agrandissement de l’Église Notre-Dame-des-Anges. C’est un beau patrimoine dont les paroissiens ont hérité : le toit en bois avec des structures ayant la forme des anges. Les vitraux de chaque côté de l’église dont un représentant le couronnement de la Vierge entourée d’anges, la chaire avec son escalier en marbre, le tableau Le Christ en Croix, la belle statue de Marie élevée au ciel surplombant l’église. Construction de la salle paroissiale.

2006 : Bicentenaire de la création de Mahébourg et de l’installation de la paroisse. Dans ce contexte d’importants travaux de rénovation ont été effectués. Un hommage est rendu au Père Laval dans la superbe sculpture réalisée par Marcel Prévost, se trouvant à l’intérieur de l’église de Mahébourg.

Les 4 chapelles de la paroisse Notre-Dame-des-Anges

1. La Chapelle Notre-Dame-du-Grand-Pouvoir à Vieux-Grand-Port

La pose de la première pierre de l’actuelle Chapelle Notre-Dame-du-Grand-Pouvoir a eu lieu en 1957 et la chapelle a été inaugurée en 1959. C’est le père Clarence Rothwell c.s.sp. dont le nom demeure associé à cette chapelle complètement renouvelée près des ruines historiques de Vieux-Grand-Port. La chapelle est un lieu de pèlerinage pour de nombreux Mauriciens. Dans cette chapelle trône la statue en bois de Marie tenant son fils Jésus dans les bras. Selon une tradition orale, c’est une habitante qui a trouvé la statue échouée sur le rivage à Vieux-Grand-Port.
Beaucoup de personnes obtiennent des grâces en venant prier dans ce lieu de culte.

2 . La Chapelle Sainte-Cécile

Le premier lieu de culte à Bambous-Virieux dédié à Notre-Dame-de-la-Présentation a été implanté en 1878 sous l’impulsion du missionnaire, Père Joseph Thiersé. Cependant au fil des ans, la Chapelle Sainte-Cécile initialement située à Grand-Sable a été transférée à Bambous-Virieux. Elle a été inaugurée lors de la solennité de Sainte-Cécile le 22 novembre 1946. En 1988, sous le pastorat de l’abbé Tadeusz Lewicki, la chapelle a été rénovée.

3. La Chapelle La Résurrection à Grand-Sable

La chapelle Sainte-Cécile ayant été transférée, les habitants des régions de Grand-Sable ont souhaité avoir un nouveau lieu de culte car, au fil des années, la population chrétienne de Grand-Sable avait augmenté. A un certain moment on célébrait les messes dominicales dans le centre social du village. On sentait un besoin de construire un lieu de culte dans la localité. Une nouvelle chapelle a été construite sous le vocable « La Résurrection » pour exprimer la résurrection de ce lieu de culte jadis appelé Sainte-Cécile. Le pro-Nonce Apostolique Mgr Agostini Marchetto a posé la première pierre le 16 mars 1988 et le cardinal Jean Margéot a procédé à la consécration de la Chapelle La Résurrection en décembre 1989.

4. La Chapelle Saint-Henri à St-Hubert

Après la destruction du lieu de culte Sainte-hilomène à Cent Gaulettes par des ouragans, le député de Grand-Port, le Dr. Henri Portal, avec l’aide de la famille Rochecouste, a fait construire la Chapelle Saint-Henri à St-Hubert.

En 1890, Mgr Léon Meurin s.j. bénit et inaugure la chapelle. Le mur de façade est monté en demi-cercle. La chapelle qui a une ressemblance avec la construction d’une usine sucrière a bien résisté aux intempéries.

1962 : Consécration de la nouvelle Chapelle Saint-Henri.

Responsabilité de l'équipe l'Autofinancement

CONSCIENTISATION DE TOUS LES BAPTISÉS

Chers Baptisés,

Le saviez-vous?

L’Eglise vit de nos dons. Elle accomplit sa mission grâce à notre générosité.
Annoncer l’évangile, célébrer le Christ et servir la société et chacun de ses baptisés entrainent beaucoup de dépenses.

Pour faire face à ces dépenses l’Eglise demande à chacun d’entre nous, de nous engager, dans la durée, pour la soutenir financièrement, à travers l’autofinancement.

Quel que soit le don, c’est le geste qui compte. Il n’y a pas de petits dons, l’important est que chaque baptisé contribue régulièrement à l’autofinancement paroissial.

Ce n'est pas seulement l'équipe de l'Autofinancement qui a la responsabilité de conscientiser les baptisés, mais c’est aussi à chacun d’entre nous de le faire : dans notre famille, parmi nos amis, nos voisins et nos connaissances.

L’expérience montre que, plus les paroissiens sont engagés, plus la paroisse est vivante et peut offrir plusieurs services aux fidèles.

Merci pour votre Coup de Pouce.

Budget de Fonctionnement 2017

Les frais pastoraux comprennent les frais pour les services suivants: La liturgie, la catéchèse et les services caritatifs.

Les recettes de la paroisse, provenant essentiellement de la contribution des fidèles, nous ont permis de couvrir les dépenses courantes : salaires des employés, frais pastoraux, entretien des bâtiments et autres dépenses.
Grace à la générosité des fidèles les recettes de cette année nous permettent de faire face aux dépenses capitales et aussi d’épargner en vue des projets de la paroisse.