• Code :09
  • Address: Saint-François-d'Assise , Pamplemousses
  • Tel: 243-3554
  • Fax: 243-4780
  • Juice number: 57000009

Etape 1

Pour contribuer à l’autofinancement , veuillez remplir la fiche d’engagement et pour ceux qui contribuent par virement bancaire, il faut aussi remplir la fiche “Ordre de transfert bancaire” et les envoyer au Secrétariat de la Paroisse.

Vous pouvez aussi numériser la fiche d’engagement dûment remplie et envoyer par courriel à la paroisse.

Comment pouvez-vous nous aider?

Par votre engagement dans la durée à donner financièrement ou à donner de votre temps pour une période déterminée.

Situation Geographique

Bref Historique

Saint-François d’Assise de Pamplemousses, riche de ses 273 ans en 2016, est la plus vieille église de l’île qui subsiste encore dans un quartier chargé d’histoire.
1722: Fondation de la paroisse Saint-Louis de Port-Nord-Ouest et de Notre-Dame à Port-Bourbon.
1734: Pamplemousses devient la première agglomération qui s’installe à l’intérieur de l’île.

Le nouveau Quartier de Pamplemousses devient prospère et regroupe quelque 600 personnes.

1735 : François Mahé de La Bourdonnais achète le domaine de Mon Plaisir. Il fait créer le jardin potager pour alimenter son personnel
et la ville naissante de Port-Louis. Il ouvre des cressonnières. La Bourdonnais a encouragé la culture de l’indigo et du coton qui se sont avéré des échecs, mais avec la canne à sucre il a ouvert une voie royale
et un avenir sucré pour le pays.

1738-1740 : C’est dans la maison du gouverneur La Bourdonnais que
se célébrait la messe du dimanche.

De 1740 à 1743, les fidèles ont à leur disposition une chapelle bâtie sur une concession.

1742 : Les bâtiments et terrains de M. Boucher sont achetés pour servir
de presbytère et de cimetière.

26 mai 1743 : Fondation de la paroisse de Pamplemousses placée sous le vocable de Saint-François-d’Assise en l’honneur de François
Mahé de La Bourdonnais qui l’a inaugurée. Cette nouvelle paroisse qui
devient le 3ème centre religieux du pays englobait aussi jusqu’en 1770 toute la partie nord de l’Ile et une grande partie de Flacq et de Moka qui ne seront érigées en paroisses qu’en 1770 avec l’église Saint-Pierre à Moka et Saint-Julien à Flacq.

1756 : Le sanctuaire inachevé de l’église est ouvert au culte.

1768 : 13 ans après, l’église est terminée et le maitre-autel inauguré.
C’est la plus vieille église de l’île encore en usage. Son clocher haut de 24 mètres, dominant la plaine du Nord, servait de tour de garde.

1788 : Il y avait un total de 3 339 personnes dans le district de Pamplemousses sur 43 400 dans toute l’Isle de France. C’est le moine Bernard Colyar, curé pendant 29 ans, qui a doté l’église de 3 superbes autels en marbre, des deux grosses cloches de la tour et de certains tableaux.
Au début du 19ème siècle l’Église de Pamplemousses est peinte par Milbert.

1825 : Une première restauration de l’Église de Pamplemousses.

1854-55 : Un agrandissement de l’église est effectué par le Père François Thévaux.

En 1856, l’Hospice St Jean de Dieu est ouvert. En 1865, le couvent de Moulin à Poudre est ouvert; deux institutions qui témoignent de toute la volonté de l’Église mauricienne d’être présente pour soulager les souffrances associées aux épidémies et à la pauvreté à Pamplemousses.

1943 : Bicentenaire de la paroisse : Clément Charoux publie le livret Saint-François de Pamplemousses.

1981 : La Chorale OEcuménique du Diocèse de Maurice a interprété
Le Messie de Haendel pour le 225ème anniversaire de la paroisse.

1993 : 250 ans de la paroisse: des vitraux de Marcel Lagesse viennent ajouter un beau cachet mauricien très coloré.

2004-2005 : Restauration de l’église entreprise par le Père Souchon au coût de 16 millions. Les murs, toiture et mobilier sont restaurés par une équipe de Mauriciens de haut calibre très motivé et désireux de respecter le mieux possible la structure déjà existante. Les tableaux
peints ont été restaurés par M. Emmanuel Richon. Père Souchon à qui le pays doit la restauration de quelques-unes des plus belles églises du pays – celles de l’Immaculée et de Saint François Xavier à Port-Louis, a comparé la paroisse de Pamplemousses « à un écrin dans lequel brille le diamant que constitue cette église restaurée.»
L’aire d’activités de la paroisse est relativement vaste. Elle s’étend du Sud-Ouest à Calebasses, passe par Pamplemousses, Canton Belle-Eau, Canton Nancy, Mon-Goût, The Mount, la Petite et la Grande-Rosalie au Sud-Est. Vers le Nord, elle comprend le Morcellement Saint-André, Plaines-des Papayes, Bois-Mangues, Belle-Vue, Labourdonnais, Mapou et la Butte-aux Papayes. Le quartier comprend aussi la cite Paul-et-Virginie, Beau-Plan, Bois-Rouge, Mon-Rocher, Ferret.

Le cimetière des Pamplemousses

1775 : Le cimetière des Pamplemousses est ouvert. 434 des tombes
qu’on y trouve actuellement remontent à la période française de 1775- 1810. M. Pierre Claite et son équipe ont exécuté un patient travail dans ce cimetière historique et ont relevé 1775 tombes où reposent 2 743 personnes défuntes.
« Le cimetière des Pamplemousses est une carte géographique de la France où chaque pierre marque une province, le point de départ du colon qui quitta la terre natale pour s’en aller recréer sous les tropiques quelque chose de la patrie perdue.»

Responsabilité de l'équipe l'Autofinancement

CONSCIENTISATION DE TOUS LES BAPTISÉS

Chers Baptisés,

Le saviez-vous?

L’Eglise vit de nos dons. Elle accomplit sa mission grâce à notre générosité.
Annoncer l’évangile, célébrer le Christ et servir la société et chacun de ses baptisés entrainent beaucoup de dépenses.

Pour faire face à ces dépenses l’Eglise demande à chacun d’entre nous, de nous engager, dans la durée, pour la soutenir financièrement, à travers l’autofinancement.

Quel que soit le don, c’est le geste qui compte. Il n’y a pas de petits dons, l’important est que chaque baptisé contribue régulièrement à l’autofinancement paroissial.

Ce n'est pas seulement l'équipe de l'Autofinancement qui a la responsabilité de conscientiser les baptisés, mais c’est aussi à chacun d’entre nous de le faire : dans notre famille, parmi nos amis, nos voisins et nos connaissances.

L’expérience montre que, plus les paroissiens sont engagés, plus la paroisse est vivante et peut offrir plusieurs services aux fidèles.

Merci pour votre Coup de Pouce.

Budget de Fonctionnement 2017

Les frais pastoraux comprennent les frais pour les services suivants: La liturgie, la catéchèse et les services caritatifs.

Les recettes de la paroisse, provenant essentiellement de la contribution des fidèles, nous ont permis de couvrir les dépenses courantes : salaires des employés, frais pastoraux, entretien des bâtiments et autres dépenses.
Grace à la générosité des fidèles les recettes de cette année nous permettent de faire face aux dépenses capitales et aussi d’épargner en vue des projets de la paroisse