• Code :34
  • Address: Saint-Paul , Phœnix
  • Tel: 696-4180
  • Fax: 696-7045
  • Juice number: 57000034

Etape 1

Pour contribuer à l’autofinancement , veuillez remplir la fiche d’engagement et pour ceux qui contribuent par virement bancaire, il faut aussi remplir la fiche “Ordre de transfert bancaire” et les envoyer au Secrétariat de la Paroisse.

Vous pouvez aussi numériser la fiche d’engagement dûment remplie et envoyer par courriel à la paroisse.

Comment pouvez-vous nous aider?

Par votre engagement dans la durée à donner financièrement ou à donner de votre temps pour une période déterminée.

Situation Geographique

Bref Historique

L’Église Saint-Paul, centre de la paroisse, se situe à l’angle des routes Royale et Route Saint-Paul. Elle a été implantée sur un terrain, de deux arpents, distrait de la propriété Clairfonds et donné pour en faire un lieu de culte.

25 avril 1876 : Pose de la première pierre d’une future chapelle mais rien ne se fait.

3 mai 1878 : La chapelle en bois de Notre-Dame-de-La-Visitation qui a été démontée est transférée à Phoenix.

2 mars 1879 : La chapelle Saint-Paul est bénie et ouvre ses portes aux fidèles de Phoenix et des villages avoisinants ; Highlands, Mesnil, Camp-Fouquereaux. L’abbé Émilien Harel qui, de la Visitation vient célébrer les messes, achète en Europe un bel autel en marbre auquel est incorporé le tabernacle.

1887 : Phoenix est érigé en village.

1892 : La chapelle est renversée par le cyclone puis remise en état.

1894 : Une grande mission de quinze jours vient dynamiser la communauté paroissiale.

1895 : Un incendie consume tout l’édifice, seul l’autel en marbre est épargné.

De 1895-1904 : Reconstruction de l’église dont l’ingénieur architecte a été M. François Edgar Hugues. L’église représente une croix latine de 46 mètres en longueur et de 12 mètres de large. Le portail d’entrée et les autres baies – portes et fenêtres – sont de style roman. Une girouette, un coq en métal, surplombe le clocher.

1904 : Consécration de la nouvelle église

1906 : Saint-Paul devient une paroisse.

1921 : Un calvaire monumental en pierres, dont la balustrade provenait de l’Église Sacré-Coeur de Rivière-des-Anguilles, est érigé.

1930 : Création sur le territoire paroissial du John Abercromby Barracks pour héberger les casernes britanniques qui sont devenues le Special Mobile Force. Le clergé de Saint- Paul célèbre à 6.30 une messe pour les catholiques britanniques et assure aussi le catéchisme en anglais pour les enfants.

Dans les années 60, un autel face au peuple est installé.

1975 : Le monastère du Carmel est ouvert à Bonne-Terre pour héberger les moniales arrivées à Maurice depuis 1970.

1998 : La paroisse de Phoenix est confiée aux Pères Carmes et le curé, le Père S. M. Tiziano insuffle tout un dynamisme à la paroisse.

Dès l’année 2000, des travaux sont entrepris pour coiffer l’église d’un toit neuf. Le clocher est restauré et le décor intérieur rehaussé par des rosaces et un Christ sur croix en plâtre

2 mai 2004 : La paroisse célèbre avec solennité le centenaire de l’inauguration de l’église. Un mémorial en pierre basaltique est érigé en bordure de la Route Royale lors des célébrations du centenaire portant l’inscription suivante : Centenaire de la construction de l’église: 1904-2004.

Extrait de : Il était une paillotte : Histoire des paroisses de Notre-Dame-de-la-Visitation et de Saint-Paul par Lilian Berthelot et Amédée Nagapen.

La population de la ville de Vacoas-Phoenix

Vacoas-Phoenix : (99 000 habitants 2 000 et 104 271 en 2011), est devenue la deuxième ville du pays, sur le plan de la démographie, dans le recensement de 2011. Avec 1 857 personnes par kilomètre carré, elle a la moins forte densité de population des cinq villes du pays. La brasserie du pays et le premier des supermarchés de l`île sont dans les limites de Vacoas-Phoenix.

La ville de Vacoas/Phoenix est divisée en quatre régions (wards) :

Le Ward 1 avec 28 339 personnes en 2011 comporte les régions suivantes :

Beard, Bord Cascade, Camp Bellin, Camp Bombaye, Camp Créoles, Camp la Vanille, Camp la Savanne, Camp Mapou, Camp Roches, Camp Très Bon, Glen Park, Henrietta, Holyrood, La Caverne, La Croisée Diolle, La Marie, Quinze Cantons, Réunion, Sadally, St Paul, Très Bon, Vacoas, Floréal.

Le Ward 2 avec 25,830 personnes en 2011 comporte les régions suivantes :

Abattoir, Bonne Terre, Candos, Clairfonds, Croisée Diolle, Holyrood, La Caverne, Mon-Désert Paillote, NHDC – La Caverne, Quinze Cantons, Solferino, Vacoas

Le Ward 3 avec 22,740 personnes en 2011 comporte les regions suivantes :

Allée Brillant, Bonne Terre, Candos, Carreau Lalianne, Castel, Clairfonds, Engrais Martial, Floréal, Mesnil, Mon-Désert Paillote, Phoenix, St Paul, Vacoas, Closel, Paillote

Le Ward 4 avec 27362 personnes en 2011 comporte les regions suivantes :

Bagatelle, Belle Terre, Camp Fouquereaux, Cinq Arpents, Galea, Highlands, Mesnil, Petit Camp, Phoenix, Riverside, St Antoine, St Paul, Valentina, Castel, Hermitage.

[Extrait du livre de Monique Dinan, ‘A l’Ile Maurice en 1616 Une première messe…’]

Services offerts par la paroisse

La paroisse englobe plusieurs organisations charitables et non charitables et elles sont :

  • Enfants de Chœur
  • ACE – Action Catholique de l’Enfance
  • CPM – Centre de Préparation au Mariage
  • Femmes aux mains actives
  • Caritas
  • SEED – Service d’Ecoute et de Developpements
  • Légion de Marie - Adultes -Enfants
  • Equipe du Rosaire
  • Catéchèse du Samedi pour les enfants de la paroisse
  • Brancardiers
  • 3eme Age
  • Chorales – 4 groupes
  • Equipes liturgiques
  • CPJ – Comité Pastoral des Jeunes
  • Comité Centre Sportif
  • Charismatique
  • Fraternité Carmélites
  • La Mauritius Scout Association
  • La Communauté St Lazarre
  • Mouvement Œcuménique Jeunes
  • Société Mortuaire

Les Activités :

  • Sports
  • Ecole Préprimaire
  • Ecole Primaire
  • Ecole de la parole
  • Rencontre prière pour les vocations
  • Société St Joseph
  • Fancy Fair
  • Plusieurs autres levées de fonds et regroupements familiaux
  • Entraide aux enfants défavorisés de la paroisse
  • Support aux femmes pour qu’elles soient auto dépendante

Responsabilité de l'équipe l'Autofinancement

CONSCIENTISATION DE TOUS LES BAPTISÉS

  • Faire prendre conscience à chaque baptisé de l’importance de sa responsabilité envers l’Église.
  • Quelque soit le don, c’est le geste qui compte. Il n’y a pas de petits dons, l’important est de participer.
  • Ce n'est pas seulement l'équipe de l'Autofinancement qui a la responsabilité de trouver des nouveaux contributeurs, mais c’est aussi à chacun de nous de le faire, dans sa famille, parmi ses amis, ses voisins, et ses connaissances. L’expérience montre que, plus les paroissiens sont engagés, plus la paroisse est vivante et offre plusieurs services aux fidèles.

Projets phare

Projet de Rénovation de l’Infrastructure de St Paul :

  • La Construction de nouveaux bureaux.
  • L’asphaltage de la cour de l’église.
  • L’asphaltage du Parking.
  • La construction de 2 nouveaux portails.
  • L’installation de 10 lampadaires dans la cour de l’église.
  • L’installation de lampadaires dans le complexe sportif.
  • La rénovation et le relooking de l’enceinte de l’église.

Budget de Fonctionnement 2017

Les frais pastoraux comprennent les frais pour les services suivants : La liturgie, la catéchèse et les services caritatifs.

Les recettes de la paroisse, provenant essentiellement de la contribution des fidèles, sont insuffisantes pour faire face aux dépenses courantes : salaires des employés, frais pastoraux, entretien des bâtiments et autres dépenses.
Ce sont les recettes de la fête de la famille ou d’autres levés de fonds qui nous permettent d’équilibrer le budget. De plus la paroisse ne peut faire face par elle-même aux dépenses capitales ou envisager la réalisation des projets.

Réalisations

EGLISE

La toiture de l’église était auparavant en bardeaux et nécessitait des réparations d’au moins Rs. 200,000 tous les 3 ans.

Elle a été remplacée par une toiture en tôle profilage. Le bâtiment a été rénové. Les deux rénovations ont coûté Rs. 1.5 million en 2000 et la paroisse a obtenu une garantie 20 ans.

De plus, les murs qui auparavant étaient placardés de lamelles de bois, ont été relancées par du plastique, pour un coût total de Rs. 350,000.

L’autel principal qui était en bois, a été remodelé et refait en dur pour un total de Rs. 100,000.

Les ventilateurs qui se trouvent à l’intérieur de l’église ont été remplacés au cout de Rs. 70,000, (pour une meilleure aération pendant les messes).

Auparavant les fenêtres étaient en fer et étaient dans un état de délabrement. Pour un total de Rs. 200,000 elles ont été remplacées par des fenêtres en PVC.

L’IT aussi n’a pas été laissé pour compte durant ces cinq dernières années.

Un projecteur et un lap top, (au coût de Rs. 50,000) ont été aménagés, afin de rendre les messes et autres célébrations et manifestations, plus enthousiastes et plus vivantes. Cela rendant ainsi plus de participation de la part de la masse.

La Salle d’œuvres

La Salle d’œuvres qui avait été construite en pierre avec une toiture en bois, une fois encore a été réparée et la toiture remplacée par des feuilles profilage.

Le mur a été refait à l’intérieur, mais afin de garder cet aspect historique, l’extérieur reste intact.

Le coût total s’élevait à Rs. 200,000.

Le complexe sportif.

Cela fait 5 ans que nous avons inauguré un complexe sportif. Il comprend un terrain de football, Basket & Volley Ball amalgamés. Un terrain de jeux pour les enfants en bas âge y est aussi annexé.

Tout cela se situe sur notre terrain qui était auparavant en friche.

Le cout total de l’aménagement remonte à quelques Rs. 2 millions.

Le complexe est mis à la disponibilité de plusieurs groupes de la paroisse et de la localité.