• Code :20
  • Address: Sainte-Ursule , Centre-de-Flacq
  • Tel: 413-2529
  • Fax: 413-0481
  • Juice number: 57000020

Etape 1

Pour contribuer à l’autofinancement , veuillez remplir la fiche d’engagement et pour ceux qui contribuent par virement bancaire, il faut aussi remplir la fiche “Ordre de transfert bancaire” et les envoyer au Secrétariat de la Paroisse.

Vous pouvez aussi numériser la fiche d’engagement dûment remplie et envoyer par courriel à la paroisse.

Comment pouvez-vous nous aider?

Par votre engagement dans la durée à donner financièrement ou à donner de votre temps pour une période déterminée.

Situation Geographique

Bref Historique

1890 :Lors d’une réunion tenue au Centre de Flacq, la décision est prise de construire une chapelle au Centre de Flacq. Le terrain avait été donné par M. Edmond Baschet. Moins d’un an après, la chapelle est élevée.

La statue de Sainte-Ursule

Le premier vocable destiné à cette humble chapelle était celui de Notre-Dame-des-Victoires. Mais M. Constant Baschet, bienfaiteur, en souvenir de sa mère, demande de mettre la future église sous la protection de Sainte-Ursule. Voici la reproduction de quelques lignes du Dr. Baschet accompagnant ce don: «Ce n’est pas sans une grande émotion toute pleine d’attendrissement que je viens vous aviser que je fais l’offre de ce tableau à l’Église de Sainte Ursule dont je n’ai pas besoin de vous rappeler les origines. J’exprime le désir qu’à ce tableau soit fixé une cartouche sur lequel on lira: Don du Dr. G. Baschet, de Paris, en souvenir de son aïeule Ursule Constance Baschet, et de sa fille Marie Baschet; c’est vous dire tous les souvenirs qui m’attachent à votre église…»
Ce beau tableau qu’on peut admirer encore est placé dans le choeur avec l’inscription désirée par le Dr. Baschet. Mgr. Meurin était d’autant plus heureux que cette sainte lui rappelait l’église de Sainte-Ursule, de Cologne où il avait célébré les saints mystères.

Le 12 septembre 1897, les habitants du Centre de Flacq, soumettent à Monseigneur une pétition, lui demandant de bien vouloir ériger Ste Ursule en paroisse séparée.
Par sa situation géographique, Sainte-Ursule est tout indiquée pour former une 3ème paroisse à Flacq, ayant sous sa dépendance Saint- Maurice. Une autre préoccupation du curé, dès les premiers jours de son entrée en fonction, est l’agrandissement de son église.

1er juillet 1898 : Les travaux commencent. Il ne s’agissait rien moins que d’agrandir de moitié la petite église. La cloche de la paroisse n’est remarquable, ni par ses dimensions, ni par l’étendue des vibrations, mais elle est une des plus anciennes qui existe dans la colonie : elle fut fondue à Nantes en 1767 et a été bénite en 1898 par l’évêque.

1897 : La paroisse de Sainte-Ursule est érigée solennellement. Une pétition est ensuite envoyée par les habitants de Flacq demandant l’ouverture d’un cimetière paroissial et public.

11 janvier 1899 : A une réunion du Conseil de Fabrique, il est décidé de créer un cimetière à Riche-Mare qui fut bénit le 13 mars.

1904 : La Fabrique trouva sept mille roupies pour l’acquisition d’un presbytère et de ses dépendances.

1920 : Inauguration en grande pompe de la nouvelle église paroissiale.

1954 Les Soeurs-du-Bon-et-Perpétuel Secours quittent Poste de Flacq et leur couvent est transformé en école primaire de la paroisse.

La paroisse de Sainte-Ursule s’étend de Palmar à Poste-Lafayette, soit quelque 18 kms de côte.
Sainte-Ursule compte 15 quartiers : Centre de Flacq, Chemin Hôpital, Plaine de Gersigny, Boulet Rouge, Saint Rémy, Constance, Cité Hibiscus, Pont-Blanc, Camp Manes, Riche Mare bas, La Source, Riche Mare haut, Argy, Mare la Chaux et Bramsthan.
Chaque quartier a un responsable et un comité qui participent au Conseil Paroissial chaque mois. Le nombre de baptisés tourne autour de 11 000 dont 1,200 pour St Dominique et autant pour Saint Maurice. (extrait de Souvenir Centenaire Paroisse Ste Ursule 1897-1997)

3 chapelles sont rattachées à Sainte-Ursule

1. Chapelle Saint-Maurice à Poste-de-Flacq

1831 : L’abbé Deroullede fait construire la première chapelle Saint- Maurice à Poste-de-Flacq. En 1838, elle est agrandie pour accueillir quelque 300 personnes, « le seul lieu de culte dans le pays où résonne le créole, le français et l’anglais, les trois langues que le premier prêtre mauricien sait adapter à son auditoire, composé en partie des soldats, dont de nombreux irlandais catholiques, en garnison dans la région.

1863 : Construction du sanctuaire actuel financé par les propriétaires de la sucrerie Constance.

1963 : Une grande réparation de Saint-Maurice est entreprise en vue du centenaire de l’église.

1964 : Après une bénédiction des bateaux au débarcadère, une procession de la statue de Saint-Maurice est organisée, suivie d’une messe solennelle.

2014 : Célébration du 150e anniversaire de la chapelle Saint-Maurice à Poste-de-Flacq. « Cette chapelle est située dans un petit village côtier de l’Est de l’île qui se compose des habitants vivant de la pêche et de l’agriculture. Elle se maintient grâce au dévouement des paroissiens et à la générosité des vacanciers de cette zone côtière qui sont de passage dans la région. C’est dans le cadre de cet anniversaire, qu’a été bénite une nouvelle cloche remplaçant celle qui avait carillonné pendant 150 ans et qui était abimée. La cloche pesant 150 kg et au coût de Rs 150, 000, a été commandée d’une fonderie de la Hongrie et a été mise en place grâce à Edgar Julienne et Gilles d’Argent, paroissiens de Saint-Maurice. Elle porte le nom de Renalda, sacristine et catéchète de la paroisse pendant plus de 40 ans. »

2. Chapelle Saint-Dominique à Quatre-Cocos

1925: Père de Boucherville invite les fidèles à contribuer pour la construction d’une chapelle. Un fancy-fair est organisé dans ce but à Trou-D’Eau-Douce.

1926: La Chapelle Saint-Dominique est inaugurée.

1836: La chapelle est rattachée à la paroisse de Sainte-Ursule

1960: La chapelle est démolie par le cyclone Carol.

3. Chapelle Saint-Joseph à Belle-Mare
27 septembre 1832 :
Une chapelle avait été ouverte par le Père Deroullede à Trois Ilots et il y avait un grand nombre de fidèles pour la consécration. Voici le compte-rendu de cette inauguration dans le journal Le Cernéen du 5 octobre 1832 ; « Il y avait un grand concours de fidèles et plusieurs pelotons de la cinquième compagnie de Volontaires étaient sous les armes…Cette chapelle est située sur une portion de terrain que Madame Veuve Blandin de Chalain; a concédé en jouissance.
Les habitants voient avec d’autant plus de plaisir cet établissement queleurs esclaves seront à même de recevoir une instruction religieuse qui leur est si nécessaire et dont le grand éloignement où ils se trouvent de l’église de Flacq ne leur permettait pas de jouir. »

Responsabilité de l'équipe l'Autofinancement

CONSCIENTISATION DE TOUS LES BAPTISÉS

Chers Baptisés,

Le saviez-vous?

L’Eglise vit de nos dons. Elle accomplit sa mission grâce à notre générosité.
Annoncer l’évangile, célébrer le Christ et servir la société et chacun de ses baptisés entrainent beaucoup de dépenses.

Pour faire face à ces dépenses l’Eglise demande à chacun d’entre nous, de nous engager, dans la durée, pour la soutenir financièrement, à travers l’autofinancement.

Quel que soit le don, c’est le geste qui compte. Il n’y a pas de petits dons, l’important est que chaque baptisé contribue régulièrement à l’autofinancement paroissial.

Ce n'est pas seulement l'équipe de l'Autofinancement qui a la responsabilité de conscientiser les baptisés, mais c’est aussi à chacun d’entre nous de le faire : dans notre famille, parmi nos amis, nos voisins et nos connaissances.

L’expérience montre que, plus les paroissiens sont engagés, plus la paroisse est vivante et peut offrir plusieurs services aux fidèles.

Merci pour votre Coup de Pouce.

Budget de Fonctionnement 2017

Les frais pastoraux comprennent les frais pour les services suivants: La liturgie, la catéchèse et les services caritatifs.

Les recettes de la paroisse, provenant essentiellement de la contribution des fidèles, nous ont permis de couvrir les dépenses courantes : salaires des employés, frais pastoraux, entretien des bâtiments et autres dépenses.
Grace à la générosité des fidèles les recettes de cette année nous permettent de faire face aux dépenses capitales et aussi d’épargner en vue des projets de la paroisse.